Accueil du portail étudiant > Nos formations


Analyse des taux de réussite à l'UNICAEN

Au cours de son contrat quinquennal 2012-2016 avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, l’université de Caen Normandie a mis en œuvre des actions pour améliorer la réussite de ses étudiants.

La publication récente par le ministère des taux de réussite en licence des universités montre sans ambigüité la progression de notre université, qui devient de fait leader sur ce champ au sein de Normandie Université. Il est important de noter que sur la même période, l’université de Caen Normandie a connu une forte augmentation de ses néo bacheliers intégrant une licence, parmi les plus fortes sur le territoire national. Par conséquent, dans un contexte de contraintes budgétaires nationales sur le financement de l’enseignement supérieur, l’université de Caen Normandie a rempli deux objectifs simultanément : permettre à plus de jeunes normands d’intégrer une formation universitaire permettant de rattraper ainsi le retard de la région dans le domaine ; améliorer la réussite de ses étudiants.

Il apparait que la réussite en licence est fortement conditionnée par la première année à l’université des néo bacheliers, qui ont à s’adapter à de nouvelles méthodes pédagogiques demandant plus d’autonomie. Sur ce point, la progression de l’université est nette même si nous attendons encore de meilleurs résultats.

L’université de Caen Normandie fait mieux que ce qui est attendu d’elle par rapport aux moyennes nationales. Il apparait aussi clairement que le taux de réussite des universités est pénalisé par les bacheliers issus des filières technologiques, encore plus des filières professionnelles ; c’est bien leurs choix d’orientation qu’il faut interroger.

L’analyse de la réussite en licence en trois ou quatre années repose nécessairement sur des données plus anciennes, puisqu’il faut suivre les cohortes. Les résultats présentés dans la publication du ministère ne prennent donc pas en compte les actions menées sur la première année de licence, menées depuis 2012. Néanmoins, les résultats progressent également sur la réussite en licence en quatre années, et les résultats de l’établissement sont maintenant meilleurs que ceux attendus comparativement aux moyennes nationales.

L’université de Caen Normandie doit poursuivre sur cette voie, car nous devons améliorer encore la réussite de nos étudiants. Pour cela, l’université, dans son projet stratégique 2017-2021, déploiera dès la rentrée 2017 la spécialisation progressive en licence qui permettra à tout étudiant de changer d’orientation au cours de ses deux premières années de formation ; elle mettra également en œuvre des transformations pédagogiques, incluant notamment les outils numériques, pour répondre à l’évolution des besoins des étudiants ; elle poursuivra également le travail pour une meilleure orientation des bacheliers, en se reposant sur un travail d’information en amont avec les lycées et par le bon usage de l’application APB.

PASSAGE L1-L2
RÉUSSITE EN LICENCE EN 3 OU 4 ANS
RÉUSSITE EN LICENCE PROFESSIONNELLE


PASSAGE L1-L2

Ce taux correspond à l’attente première des néo bacheliers.

Nous proposons une analyse entre les cohortes 2010 et 2014.

Les effectifs de l’université de Caen Normandie ont cru fortement sur cette période : +1 034 (+44%) néo bacheliers (+ 31 % à l’échelle nationale) ; cela correspond aussi au rattrapage du retard qu’avait la région en matière de poursuites d’études dans l’enseignement supérieur. Ces étudiants viennent à 80% d’une filière générale du baccalauréat, 15% d’une filière technologique et à 5% d’une filière professionnelle.

Pour pouvoir comparer entre elles les universités, le ministère utilise l’indicateur « Valeur Ajoutée sur le passage en L2 ». Celui-ci permet de prendre en compte les différences entre les effectifs étudiants des universités, par exemple en ce qui concerne l’origine sociale des étudiants, le baccalauréat d’origine, la nature des études suivies à l’université.

Entre les cohortes 2010 et 2014, la valeur ajoutée sur la réussite des L1 de l’université de Caen Normandie est passée de -2,5 points à +0,6 points. Si on établit sur la base de cet indicateur un classement, l’université de Caen Normandie passe de la 53e place à la 37e, sur un total de 73 universités classées. Les résultats concernant la cohorte 2015 laissent penser que nous avons encore progressé.

Le taux moyen de passage en L2 pour les néo bacheliers à l’université de Caen Normandie est, dans cette étude, de 41,7% ; à l’échelle nationale, il est de 40,6%. Les taux de réussite sont très différents selon les filières du baccalauréat d’origine : 50% pour les titulaires d’un baccalauréat général, 14% pour un baccalauréat technologique et 5% pour un baccalauréat professionnel.

Les taux de réussite selon la nature des études poursuivies à l’université de Caen Normandie peuvent être différents :
  • Langues : 49% UNICAEN, 38% de moyenne nationale
  • Sciences, Sciences de la vie : 48% UNICAEN, 41% de moyenne nationale
  • Sciences Humaines et Sociales, Lettres, Arts : 46% UNICAEN, 44% de moyenne nationale
  • Sciences économiques et gestion : 40% UNICAEN, 39% de moyenne nationale
  • STAPS : 36% UNICAEN, 39% de moyenne nationale
  • Droit, AES : 30% UNICAEN, 36% de moyenne nationale
Un autre indicateur intéressant est le taux de sortie du système universitaire à l’issue de la première année. Sur ce point, l’université de Caen Normandie progresse également : le taux passe de 27,1% pour la cohorte 2010, à 25,7 % pour la cohorte 2014. La moyenne nationale est quant à elle de 29,8% pour la cohorte 2014 et s’est dégradée. Si nous établissons un classement des universités à l’échelle nationale sur la base de cet indicateur, l’université de Caen Normandie passe de la 30e place à la 17e.


RÉUSSITE EN LICENCE EN 3 OU 4 ANS

Ce taux de réussite est complexe à mesurer du fait que des étudiants vont changer d’université au cours du cycle, souvent pour choisir une L3 correspondant à leurs aspiration, et préparant ainsi une entrée en master à suivre.

Méthode 1 :
La réussite des étudiants est attribuée à l'université dans laquelle ils se sont inscrits en première année, quel que soit leur parcours ultérieur. Le taux de réussite observé pour un établissement donné est donc, par exemple, le rapport entre le nombre d'étudiants ayant réussi en licence en 2014 ou 2015 (quel que soit l'établissement où le diplôme de licence a été obtenu) et le nombre d'étudiants inscrits en L1 en 2011-2012 dans l'établissement donné.

Les effectifs pris en compte dans l’étude ont diminué entre 2008 et 2011 (-23, soit -1%), alors qu’au niveau national une augmentation est constatée (+17%). L’augmentation des effectifs néo bacheliers à l’université de Caen Normandie ne prenant effet qu’à partir de la rentrée 2012.

Pour pouvoir comparer entre elles les universités, le ministère utilise l’indicateur « Valeur Ajoutée sur la réussite en licence en 3 ou 4 ans ». Celui-ci permet de prendre en compte les différences entre les effectifs étudiants des universités, par exemple en ce qui concerne l’origine sociale des étudiants, le baccalauréat d’origine, la nature des études suivies à l’université.

Entre les cohortes 2008 et 2011, la valeur ajoutée sur la réussite des L1 de l’université de Caen Normandie est passée de -1,1 points à +1,9 points. Si on établit sur la base de cet indicateur un classement, l’université de Caen Normandie passe de la 53ème place à la 28ème, sur un total de 73 universités classées. Les résultats présentés précédemment sur la réussite en L1 laissent penser que l’université de Caen Normandie progressera encore plus nettement lors des prochaines publications.

Le taux moyen de réussite en licence en 3 ou 4 ans pour les néo bacheliers à l’université de Caen Normandie est, suivant cette méthode, de 42,7% ; à l’échelle nationale, il est de 39,0%.
Si l’analyse porte exclusivement sur le taux de réussite en 3 ans, la progression est similaire : la valeur ajouté passe de -1,2 points à +0,5 points ; le taux de réussite est de 28,1%, contre 27,2 à l’échelle nationale.

Méthode 2 :
La réussite des étudiants est attribuée à l'université dans laquelle ils se sont inscrits en troisième année, quel que soit leur parcours antérieur. Le taux de réussite observé pour un établissement donné est donc, par exemple, le rapport entre le nombre d'étudiants ayant réussi en licence en 2014 ou 2015 et le nombre d'étudiants de la cohorte 2011 inscrits en L3 en 2013-2014 dans l'établissement donné.

À l’université de Caen Normandie, 93,7% des étudiants de la cohorte 2011 qui sont arrivés en L3 en 2013-2014, ont obtenus leur licence. La moyenne nationale est de 93,3%.

Méthode 3 :
La population prise en compte dans le calcul des taux de réussite est constituée des étudiants qui sont restés trois années dans le même établissement ou qui ont quitté le système universitaire la troisième année. Le taux de réussite observé pour un établissement donné est donc, par exemple, le rapport entre le nombre d'étudiants de cette population ayant réussi en licence en 2014 ou 2015 dans l'établissement et le nombre d'étudiants inscrits en L1 en 2011-2012 dans ce même établissement (cohorte 2011).

Cette méthode contient un biais : une université qui augmente sa performance en augmentant le nombre d’étudiants qui choisissent de redoubler plutôt que de quitter le système le système universitaire voit son taux de réussite diminuer, car la population prise en compte augmente.

Le périmètre de l’étude est également différent de l’indicateur de réussite en L1, puisque cette fois-ci nous analyserons les cohortes 2008 et 2011.

Les effectifs pris en compte dans l’étude ont diminué entre 2008 et 2011 (-55, soit -3%), alors qu’au niveau national une augmentation est constatée (+11%). L’augmentation des effectifs néo bacheliers à l’université de Caen Normandie ne prenant effet qu’à partir de la rentrée 2012.

Pour pouvoir comparer entre elles les universités, le ministère utilise l’indicateur « Valeur Ajoutée sur la réussite en licence en 3 ou 4 ans ». Celui-ci permet de prendre en compte les différences entre les effectifs étudiants des universités, par exemple en ce qui concerne l’origine sociale des étudiants, le baccalauréat d’origine, la nature des études suivies à l’université.

Entre les cohortes 2008 et 2011, la valeur ajoutée sur la réussite des L1 de l’université de Caen Normandie est passée de -4,3 points à -2,1 points. Si on établit sur la base de cet indicateur un classement, l’université de Caen Normandie passe de la 61ème place à la 54ème, sur un total de 73 universités classées. Les résultats présentés précédemment sur la réussite en L1 laissent penser que l’université de Caen Normandie progressera encore plus nettement lors des prochaines publications.

Le taux moyen de réussite en licence en 3 ou 4 ans pour les néo bacheliers à l’université de Caen Normandie est, suivant cette méthode, de 56% ; à l’échelle nationale, il est de 56,1%.

Le taux moyen de réussite en licence en seulement 3 ans à l’université de Caen Normandie est de 40,3%, pour une valeur ajoutée de -3,3 ; ces deux chiffres n’ont pas évolués depuis 2008.

RÉUSSITE EN LICENCE PROFESSIONNELLE

En 2014-2015, 806 étudiants étaient inscrits pour la première fois en licence professionnelle à l’université de Caen Normandie ; 90,3% d’entre eux l’ont obtenu dès cette première inscription. La valeur ajoutée par rapport au taux attendu est de 1 point. La moyenne nationale est quant à elle de 88,9%.

En 2009-2010, ce même taux de réussite était de 88,0%, pour une valeur ajoutée de -0,2 point.

Télécharger la page

Dernière modification : 21 décembre 2016



UNICAEN
Université de Caen Normandie
Esplanade de la Paix | CS 14032 | 14032 CAEN cedex 5